5 étapes pour réussir la création d'un business Food solide

LUNDI 21 NOVEMBRE à 14H00 (heure de Paris)
(le replay sera disponible pour les inscrites)

POUR T'INSCRIRE :

Par quoi commencer et dans quel ordre s’y prendre pour créer un business Food qui soit solide ?

En cette période d’incertitudes, il est vital d’éviter l’improvisation. Il s’agit d’y aller méthodiquement tout en étant efficace.

Prendre 3 ans pour lancer un business Food n’est plus envisageable.

Alors si :

  • Tu as pour projet de te lancer et que tu veux le faire méthodiquement
  • Tu es lancée depuis moins de 2 ans
  • Tu es ambitieuse et tu bâtis ce business pour en faire ta principale source de revenus

Mais que :

  • Ca n’avance pas aussi vite que tu le voudrais
  • Tu ne sais pas où tu dois aller, ni dans quel ordre t’y prendre
  • Tu t’éparpilles dans des stratégies que tu as trouvées à gauche à droite
  • Tu travailles beaucoup mais tu n’obtiens toujours pas les résultats que tu veux

CE WORKSHOP EST FAIT POUR TOI ! 🙂

Tu découvriras :

  • En quoi consistent ces étapes
  • Dans quel ordre les déployer
  • Comment les mettre en place
  • Comment intégrer les contraintes de la crise actuelle

(Si tu as un empêchement, pas de problème, le replay est envoyé aux personnes inscrites) 😉

N’attends pas 3 ans pour mettre en place les bonnes bases !

INSCRIS-TOI !

JE SUIS MELANIE !

Parce qu’aujourd’hui encore trop de femmes n’osent pas prendre leur place dans le monde de la Food, je les aide dans la création et le développement d’une entreprise Food à leur image.

Je les accompagne de manière individuelle grâce à une méthodologie pas-à-pas qui leur permet d’avancer rapidement et en toute confiance.

Les objectifs de ces entrepreneures sont de créer une entreprise rentable, qui croît et en capacité de les rémunérer à leur juste valeur.

Je suis née dans le restaurant que mes parents ont tenu pendant 42 ans. J’y ai baigné pendant presque 20 ans, à travailleur avec eux et à les voir se donner 7/7 sans jamais prendre de vacances. J’ai vu les erreurs stratégiques, les doutes, les questionnements, les crises, les difficultés financières, les clients ingrats. Mais j’ai surtout vu mes parents sacrifier leur vie personnelle et de famille pour leur entreprise.

L’idée de devoir être au service de son business au lieu de l’inverse m’a longtemps tenue à l’écart de l’entrepreneuriat et de la restauration.

Mais lorsque j’ai moi-même sauté le pas pour devenir entrepreneure Food, j’ai réalisé que mes parents entreprenaient « à l’ancienne » et que ce qui leur avait manqué c’était cet état d’esprit entrepreneurial qui allie respect de soi, stratégie et valeurs profondes. J’ai ainsi compris qu’un excellent savoir-faire ne suffit pas pour réussir et qu’il est fondamental d’ajouter à cette qualité la posture de cheffe d’entreprise.

ON SE VOIT LE LUNDI 21 NOVEMBRE à 14H ?