5 caractéristiques d’un modèle résilient : l’exemple de Food Entrepreneures

Dans un précédent article, j’ai partagé avec toi 7 types d’activités que tu pourrais rendre résilients pour passer entre les mailles de la Covid.

Alors la question qui est venue après, était : c’est quoi exactement « résilient » ?

Dans ma définition, ça se résume ainsi :

  • Capacité à ne pas être ébranlé par des crise de type COVID
  • Marketing peu cher (voire gratuit)
  • Peu d’investissement (voire pas d’investissement)
  • Permet de toucher beaucoup de monde (voire, tout le monde !)
  • Lancement rapide

Le modèle que j’ai déployé pour mon activité est résilient, et, ça s’est confirmé lors du 1er confinement, imperméable à des crises comme celle de la Covid.

Un premier bilan de ces 2 confinements successifs

J’ai participé à un cercle de parole de femmes entrepreneures il y a quelques semaines. La thématique était la manière dont la crise a impacté nos activités respectives.

En dehors des difficultés liées à la présence des enfants à la maison, mon activité n’a rien vu de la crise. Ca ne l’a jamais mise en péril et le nombre de visiteurs sur mon site a explosé !

Pour d’autres, qui avaient initialement favorisés le présentiel, cela a été compliqué car elles se sont retrouvées du jour au lendemain avec zéro client, et donc zéro revenu durant 3 mois alors que le planning affichait complet avant le confinement. Au-delà des revenus, le choc psychologique a également été violent car cela avait totalement remis en cause la raison d’être de leurs entreprises.

Mais le processus de « deuil » a fait son travail, et ces entrepreneures se sont adaptées. Elles ont fini par proposer une version dématérialisée de leurs services et produits qu’elles ont terminé de mettre sur pied au moment du déconfinement. Et c’était bien heureux car nous avons été reconfiné en novembre, et leur planning affichait de nouveau complet, malgré le reconfinement.

Tout ça me fait te dire qu’il faut toujours avoir un plan B, quitte à le faire fonctionner en parallèle du plan A. Je pense que beaucoup de commerces qui ont revu leurs canaux de ventes vont continuer à les faire fonctionner une fois que tout sera revenu à la normal. Et c’est une bonne initiative car nous ne sommes pas à l’abri d’autres événements.

Comme l’a dit une de mes collègues entrepreneures : « la Covid, ce n’est que l’apéro. »

Alors mieux vaut anticiper, si possible dès le démarrage de ton activité car :

  • Ça prend du temps pour se reconfiguer
  • Le choc psychologique est violent. Et lorsqu’ils sont répétés, ils sont délétères.
  • Le fait de devoir « piler » à chaque fois dans le développement de ton activité peut t’amener à l’épuisement et te faire perdre ta motivation à t’accrocher.

Le modèle résilient dont je pourrais te parler le mieux est le mien.

En tant que Food Entrepreneure qui est aussi passée par ce chemin de reconversion pro et de création, et que la crise a juste effleurée, j’aimerais te partager quelques caractéristiques de mon business model. Cela pourrait t’intéresser si tu veux toi aussi te lancer dans la création de ta Food Entreprise en cette période, ou si tu as déjà une activité dans l’alimentation et que tu as toi aussi envie de la pérenniser.

Ce modèle est adapté à mon type d’activité (services), néanmoins, selon ce que tu proposes à tes clients, il y a sûrement certains concepts que tu pourrais appliquer à ton domaine. Mon intention est que tu puisses en piquer quelques-uns et t’en inspirer.

Caractéristique #1 : modèle 100% dématérialisé

Comme je te l’ai dit dans ce précédent article ça m’aurait plu de proposer mes services en présentiel mais pour limiter l’investissement, les coûts marketing et favoriser la rapidité de lancement ainsi que mon confort de vie, j’ai choisi ce modèle pour démarrer. Tout en gardant à l’esprit de proposer du présentiel pour des accompagnements de groupe plus tard, quand les temps seront meilleurs.

  • Les sessions de coaching de mes clientes se font en visio
  • Nous échangeons entre chaque séance par mail
  • J’ai créé des outils numériques et des vidéos
  • Cela a l’avantage de pouvoir proposer ENCORE PLUS de supports et de contenus à mes clientes
  • Cela me permet d’offrir chaque mois des séances-stratégies sans plomber mon emploi du temps, ni celui de mes prospects

Caractéristique #2 : les outils marketing restent classiques mais technologiques

Les principaux canaux que j’utilise pour communiquer et partager les valeurs de mon entreprise sont les réseaux (Facebook, Instagram, Linkedin).

Cela facilite également l’organisation de mes événements comme les webinairs, les ateliers lives, les interviews de femmes inspirantes.

Ceci dit, cela ne m’empêcher pas de networker et de distribuer de temps en temps quelques cartes de visites. Le contact humain, ça n’a pas de prix 😉

Caractéristique #3 : un site qui amène des clientes

Mon site est une vitrine, un blog mais il est aussi construit de manière à attirer les bonnes personnes :

  • celles qui ont besoin d’aide et qui peuvent apprendre juste avec mon blog et son contenu
  • celles qui qui voudront travailler avec moi

Nous sommes sur le principe du « pull-marketing » où la cliente s’est déjà autoqualifié et vient parce qu’elle sait déjà que c’est fait pour elle.

L’avantage : cela m’évite de faire le requin et d’aller prospecter en faisant du porte-à-porte comme un vendeur d’aspirateurs, en espérant peut-être éventuellement si les étoiles sont bien alignées que quelqu’un veuille bien m’accorder son attention. 😉

Caractéristique #4 : je m’ouvre au monde entier

La solidarité et la sororité n’ont pas de frontières !

Ce modèle me permet de faire bénéficier à des femmes partout dans le monde de mon aide. Et en plus, avec les outils et la technologie actuelle, je peux faire connaître mon activité rapidement.

Ca a également l’avantage de limiter leur logistique et éviter de leur faire traverser la ville entière pour me rencontrer, leur permettre de retourner rapidement à leurs occupations après une session de coaching. C’est un gain de temps pour tout le monde. (Et en plus on réduit la pollution 😊 )

S’ouvrir au reste du monde permet aussi d’avoir moins de « limite » en termes d’opportunités.

Caractéristique #5 : une organisation dans une logique d’économieS

Des économies sous toutes leurs formes : financières, environnementales, en énergie (MON énergie), de temps, etc…

Cette logique d’économie me permet de rester tournée vers les solutions et de me concentrer à rendre mon activité agile.

Je suis dans une démarche de :

  • D’automatisation/délégation de mes tâches répétitives et/ou à moindre valeur ajoutée
  • Optimisation de mon énergie : mettre mon énergie au bon endroit selon mon « mood » du moment (nous sommes des êtres cycliques 😉 )
  • Le tout en fonction de mes priorités : mon temps perso pour moi, ma famille et mes amis, ma vie idéale, mes valeurs et mes aspirations, mais aussi la « Grande Vision » que j’ai pour mon entreprise
  • J’essaie de limiter autant que possible mon impact environnemental

Ce ne sont que 5 caractéristiques parmi tant d’autres de mon activité

Mais ce sont les plus parlantes.

J’espère qu’elles t’éclairent sur ce que pourrait être un modèle résilient et qu’en mettre quelques-une en application t’aideront à lancer une activité pérenne, ou à péréniser celle que tu as déjà 😉

Si tu as besoin d’aller plus loin et faire le point sur ton projet ou ton activité, je t’invite à réserver une séance stratégie gratuite. Je t’y aiderai à élaborer ton plan d’actions en 3 points.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et développer ton activité dans un domaine de la food et de l'alimentation ?

Reçois chaque semaine mes conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire