Faut-il travailler gratuitement quand tu démarres ton activité food ?

Ca t’a peut-être déjà traversé l’esprit de te dire : « Je vais faire le boulot gratuitement ou à un prix symbolique, le temps de me faire connaître ».

C’est tentant de te dire que tu vas faire ça gratuitement, et que ça va te donner de la visibilité. Etre généreuse avant de recevoir…

C’est une idée reçue.

Le problème, c’est que tant que tu ne proposes rien à vendre, personne ne peut acheter quoi que ce soit.

C’est pour ça que tant de freelances ou d’entrepreneurs survivent difficilement ou peinent à démarrer.

Le message principal de cet article sera : OSE te faire payer. Ton travail mérite d’être payé (correctement).

Parce que le fait de te faire payer à ta juste valeur implique des notions importantes. Voici pourquoi travailler gratuitement n’est PAS une bonne idée. 🙂

#1 : Tu travailles pour gagner ta vie.

C’est le B-A BA. Ton entreprise est ton seul moyen de subsistance, alors tu n’as pas le choix que de tout faire pour qu’elle décolle et te faire rémunérer quand il le faut. Tu n’as pas le temps de « faire du gratuit en attendant de te faire connaître, de fixer les bons prix, d’espérer avoir enfin des clients ».

#2 : Assoir ton expertise et ton savoir-faire

Un client qui paie ton prix, c’est un client qui reconnaît ta valeur, ton savoir-faire, la qualité de tes produits. Il y porte une attention, il l’apprécie.

De ton côté, faire payer démontre que ce que tu produis ne vaut quelque chose, que tu y accordes de la valeur. Ne pas demander d’argent, reviendrait à dire que ce que tu fais ne vaut rien.

#3 : La confiance en soi

Le fait de mal te payer ou de travailler gratuitement, est souvent lié aux peurs, au syndrome de l’imposteur, au sentiment d’illégitimité. Bien te payer induit forcément d’être ok avec le fait que tu es « assez », d’être confiante en tes capacités = tu intègres le fait que tu es compétente.

En face, le client qui verrait des prix cassés pourrait également douter de la qualité de ce que tu proposes : « quoi, elle brade ses prix ? Elle n’est pas sûre de ce qu’elle propose ? Est-ce que ça ne sera pas bâclé ?».

#4 : Préserver ta motivation

Etre rémunérée correctement, c’est te permettre de continuer à donner le meilleur de toi-même, d’avoir envie de faire mieux, de continuer à faire ton job. Et ça évite de travailler en faisant de la piètre qualité parce que lorsqu’on est payée en dessous de ce qu’on estime juste, ne donne pas envie de faire le maximum.

Travailler gratuitement c’est donc faire mourir ta motivation. Et n’oublie pas que la route peut parfois être longue 😉

#5 : Ce que ça dit sur ton rapport à l’argent

Le fait de ne pas oser te rémunérer correctement en dit parfois long sur ton rapport à l’argent.

L’argent véhicule tout plein de croyances limitantes :

  • « Les autres vont penser que je ne pense qu’à ça »
  • « L’argent c’est sale »
  • « Est-ce que je le mérite vraiment ? »
  • Parler d’argent c’est mal et tabou
  • « On ne peut pas gagner de l’argent en faisant ce qui nous passionne » = il faut que ce soit dur pour le mériter
  • Etc…

Or l’argent est un carburant, une source d’énergie qui doit te permettre de continuer à délivrer aux autres ce que tu as de meilleur. L’argent te permet de continuer à vivre, pour continuer à travailler pour continuer à apporter à tes clients.

Quel client ne se sentirait pas dépourvu par la fermeture de son resto préféré « parce que le patron ne rentrait pas dans ses finances » ? Imagine comment tes clients se sentiraient si tu ne pouvais plus continuer à faire ce que tu fais ?

Ton rapport à l’argent doit donc être travaillé pour te permettre de créer et accueillir l’abondance, continuer à faire plaisir à tes clients et arrêter de culpabiliser.

#6 : L’engagement de tes clients

Ce qui est gratuit a tendance à mettre l’engagement du client en berne. Pour du service par exemple, ils ne vont pas au bout (je pense par exemple à des formations), ils ne profitent pas à fond de tout l’effort que tu proposes, négligent, ne jouent pas le jeu.

Pour des produits, ils pourraient ne pas apprécier spécialement ce que tu fais, consommer sans se poser la question de tout le travail que tu as fourni en amont sur la conception ou la recherche de matières premières, voire oublier au frigo ce qu’ils t’ont acheté et le jeter… parce que : « ce n’est pas grave, ça ne valait rien ».

D’ailleurs, un client qui ne voudrait des tes services « uniquement si c’est gratuit » a de fortes chances de ne pas partager les mêmes valeurs que toi 😉

Le risque, lorsque tu t’engages dans la gratuité, c’est de ne pas arriver à sortir de ce cercle vicieux du : « je donne gratuitement en échange de visibilité ». Car tu te sentiras constamment « prisonnière » de cette peur de perdre de la visibilité chaque fois que tu envisageras d’arrêter de faire du gratuit.

Or, à quoi bon être visible pour espérer vendre, si c’est pour, au final, ne jamais OSER vendre ?

La solution ne se réside donc pas dans le fait de faire du gratuit pour être visible.

Mais d’OSER mettre en place une VRAIE stratégie de visibilité qui va te permettre de vendre et de te rémunérer. 😉 (Et travailler gratuitement n’est PAS une stratégie).

Pour prendre du recul :

Imagine-toi de nouveau salariée. Si à l’embauche ton nouveau patron t’avais dit : « tu travailles gratuitement. Juste le temps qu’on te fasse confiance et qu’on te connaisse mieux ». Tu trouverais ça scandaleux ? Tu lui dirais que tout travail mérite salaire, non ? Alors c’est pareil en tant qu’entrepreneure 😉

A chaque fois que tu es tentée de ne pas OSER demander de l’argent, repense à ça !

Pour te rendre compte de l’absurdité de la gratuité, je t’invite à visionner cette vidéo rigolote mais qui dit tout ! 😉

J’espère que cet article t’aura aidée à voir les choses autrement. Malgré cela tu as besoin d’y voir plus clair sur la stratégie de ton activité food ? N’hésite pas à réserver ta séance diagnostic gratuite ! Nous ferons le point sur ta situation et nous établirons ton plan d’actions en 3 étapes pour t’aider à avancer.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et développer ton activité dans un domaine de la food et de l'alimentation ?

Reçois chaque semaine mes conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire