Le danger n°1 qui te guette quand tu décides de te lancer

Ca y est, tu te sens sûre à 100% pour te lancer dans la création d’une entreprise dans la Food !

Tu es motivée, tu es euphorique à l’idée de cette nouvelle aventure qui se présente à toi, tu as des étoiles plein les yeux, un peu le tournis, même. Génial ! Tu vas enfin vivre de ta passion pour l’alimentation !

Mais un danger rôde alors même que tu n’as encore commencé. Et oui.

Ce danger nous guette tous.

Au début tu ne le vois pas venir, et puis le temps passe un peu et tu commences à le ressentir dans tes tripes, ça remonte petit à petit… jusqu’au cerveau.

Et là, c’est le pire moment car il prend clairement forme dans ta tête : l’envie irrépressible de faire demi-tour daredare !

C’est lui le DANGER : l’envie de faire demi-tour !

Mais tu ne le comprends pas vraiment : « Comment je peux passer de youhou je me lance ! à : je veux faire demi-tour ?! ».

Comme l’humain a besoin de comprendre les choses, ton cerveau va essayer de rationnaliser tout ça en créant des arguments factuels pour t’aider à « digérer » l’événement. Et l’argument qui revient le plus souvent c’est : « C’est pas le bon moment » 😱

Le risque de le rencontrer est grand dans la création d’entreprise !

C’est là que la majorité des aspirantes entrepreneures abandonnent… Avant même d’avoir commencé.

La peur est naturelle et constitue une émotion de survie. Mais elle a 2 facettes.

Quand tu es sur le point de te faire agresser, ok, merci la peur : tu fuis.

Mais quand il s’agit de créer ta boîte, que tu es sur le point de changer de vie, de vivre quelque chose de plus grand que ce que tu as vécu auparavant, la peur te pousse à rester dans ta zone de confort et donc à ne jamais progresser, ni évoluer. Parce que le changement n’est pas confortable pour l’humain, même pour du mieux. Les études scientifiques démontrent bien que la majorité des gens préfèrent rester dans une situation affreuse par habitude plutôt que d’oser changer vers quelque chose de meilleur.

Et ça, ça craint.

Est-ce que c’est vraiment pas le bon moment ?

A moins d’être dans une situation extrême, il n’y a pas vraiment de mauvais moment.

Tu es toujours tentée de te dire « Ce n’est pas le bon moment parce que : »

  • Je vais avoir un bébé
  • Je viens d’avoir un bébé
  • Je suis trop jeune
  • Je vais me marier
  • Mon conjoint vient juste d’avoir une évolution de carrière
  • Je dois déménager
  • Je suis en train d’acheter une maison
  • Je suis encore en location
  • Mes enfants sont encore petits… encore ado… encore étudiants…
  • Les étoiles ne sont pas alignées
  • Je suis trop vieille
  • Etc…

Et puis un jour : c’est trop tard

La métaphore du homard

Le homard est un animal qui mue. Il a un besoin vital de quitter, plusieurs fois dans sa vie, sa carapace devenue trop petite pour en refaire une plus grande. Même si c’est douloureux pour lui, afin de grandir et d’évoluer.

Or, ce processus de mue implique une période de transition durant laquelle il se sent vulnérable, apeuré, le temps que sa nouvelle carapace se fasse, devienne plus épaisse et résistante ! Le temps de permettre à ce homard de devenir encore plus fort et plus grand qu’avant !

Si le homard ne vivait pas ce processus, il mourrait tout simplement ! Rapporté à ton projet, il s’agirait de « mourir » en perte de sens, par exemple. 😉

Cette période d’instabilité et de vulnérabilité du homard, c’est ce moment d’incertitude et d’inconfort que tu vis lorsque tu as pris ta décision de te lancer.

Grandir, évoluer, implique donc d’avoir peur, de te sentir vulnérable pendant un temps, avant de devenir encore plus grande et plus forte !

La peur est un bon signe

La peur n’est pas une émotion à rejeter. Elle est saine si tu l’appréhendes correctement. C’est fréquent au moment de la création d’entreprise… et à chaque étape de développement de ton entreprise ! Souviens-toi du homard qui se retrouve dans une situation inconfortable à chaque stade de sa croissance !

Au contraire, tu dois l’accueillir et l’accepter. Car elle est un signal fort que quelque chose de plus grand se cache à l’étape d’après, même si tu ne la vois pas encore Et c’est ça qui fait peur : y’a quoi après ?!

La pire flippe de mon aventure entrepreneuriale, c’est lorsque j’avais choisi de travailler avec ma 1ère coach qui allait me propulser en tant qu’entrepreneure.

J’étais sur le point d’appuyer sur le bouton « payer » et ma main a tremblé. « Est-ce que c’est vraiment le bon moment ? Est-ce que ce n’est pas trop d’argent dépensé ?  Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? »

En vérité, ce n’était pas la question de l’argent.

C’était le fait qu’appuyer sur « payer » signifiait que je m’engageais à créer ma nouvelle vie. Que je me mettais VRAIMENT sur le chemin de l’entrepreneuriat.

Or, je ne voulais pas regretter tout ma vie de n’avoir pas essayé de réaliser ce rêve. Alors j’ai appuyé 😉

Et 3 ans après, ça a été la meilleure chose que j’ai jamais faite pour moi-même !

Savoir repérer ta peur, c’est donc savoir identifier que c’est exactement le bon moment pour le faire !

Mes conseils pour surmonter l’envie de faire demi-tour

  • Soit honnête avec toi-même et identifie si c’est la peur ou si ta situation est véritablement trop instable pour te lancer.
  • Reste dans l’action pour ne pas te laisser envahir par ta peur : les actions concrètes font avancer et amènent la confiance en soi par les réalisations = faire disparaître les peurs.
  • Crois en toi et en tes rêves. Si ce n’est pas toi, il y aura toujours quelqu’un pour te dire que ce n’est pas le bon moment. Tes rêves sont légitimes et personne n’a le droit de se mettre en travers. Pas même toi 😉
  • N’attends pas : plus tu attends, et plus tu vas cogiter et ton cerveau d’inventer des excuses. Ce fameux « ce n’est pas le bon moment » qu’on met à toutes les sauces.
  • Fais-toi coacher : parfois du simple coaching peut t’aider à débloquer tes peurs !
  • Fais-toi accompagner dans ton projet : avoir quelqu’un à côté, qui a déjà fait le même chemin, pour te tenir la main c’est rassurant, motivant et ça aide à se rendre compte que les peurs ne sont que des peurs.

Pour aller plus loin

Si tu as envie de te lancer dans cette belle aventure et que tu es submergée par la peur, je t’invite à réserver une séance gratuite avec moi. Je t’aiderai à faire le point sur ta situation et à établir ton plan d’actions en 3 étapes pour prendre du recul et te permettre de déterminer si c’est vraiment le bon moment pour toi 😉

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et développer ton activité dans un domaine de la food et de l'alimentation ?

Reçois chaque semaine mes conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire