Faut-il forcément investir quand tu crées ton entreprise ?

Une question qui te taraude sûrement et qui, je te rassure, m’a empêchée de dormir durant des mois avant de me décider à me lancer enfin dans l’aventure entrepreneuriale : est-ce qu’il faut vraiment investir quand tu fais ta création d’entreprise dans l’alimentation ?

Perso, ça m’a littéralement bloquée :  je ne voulais pas mettre un seul centime dans mon projet. J’aurais voulu le faire sans investir, pour ne pas prendre de risques… mais aussi par peur de trop m’engager… et trop m’investir.

C’est, entre autres, ce qui a bloqué le développement la création de mon business durant 1 an.

Parce que j’étais prise dans ce cercle vicieux :

L’activité ne décolle pas >> Peur de manquer d’argent >> Ne pas oser investir >> L’activité ne décolle pas, etc…

3 ans après ma vision est claire : OUI, il faut investir pour démarrer. Au moins un peu d’argent, mais aussi en termes d’effort, de temps et d’engagement.

3 ans après, j’investis encore chaque année dans mon activité. Parce que je suis devenue à l’aise avec cette idée… et parce que c’est une nécessité.

En effet, j’ai rapidement compris ceci :

Quand j’investis, je ne sais jamais à 100% si je vais m’y retrouver après ou pas. Par contre, la chose dont je suis certaine à 100%, c’est que si je ne le fais pas, je vais me planter.

>> La question n’est donc pas de savoir s’il faut investir ou pas, mais plutôt : combien investir, sur quoi et pourquoi ?

Combien j’ai investi quand j’ai démarré

Après avoir tourné en rond pendant 1 an à vouloir rester dans le zéro investissement, j’ai fini par décider de le faire, car je n’avais pas avancé d’un seul pas. Il ne me restait plus beaucoup de temps, mes économies finiraient forcément par se tarir si je n’agissais pas. Or, je voulais VRAIMENT que ça marche.

J’ai investi au total 6300€ dans ma création d’entreprise :

  • 5000€ pour me faire accompagner par des coachs
  • 1000€ dans un ordi qui tient la route
  • 300€ dans des outils informatiques

Mes objectifs, cette année-là, étaient de réussir la création et le lancement stratégique de mon entreprise mais aussi de faire le switch de mon état d’esprit, pour passer de salariée à entrepreneure : objectifs atteints. 😉

Cette année-là, j’ai investi EN MOI. C’était la 1ère étape avant toute chose.

A noter, que ce que j’ai investi ne dépendait que de mes besoins. Ca ne veut donc pas dire qu’il faut obligatoirement investir cette somme quand tu décideras de te lancer : il faut faire le point sur tes besoins.

Quoi faire avant d’investir

Avant tout, le pré-requis c’est déjà d’identifier où tu en es, faire le point sur tes besoin :

  • Est-ce que tu as déjà une idée ?
  • Est-ce que c’est clairement alignée avec tes envies, tes valeurs ?

>> Selon où tu en es de ta réflexion, il te faudra peut-être investir pour te faire aider pour affiner ton idée.

>> Si l’idée est déjà claire : est-ce du service ou plutôt de la vente/production de produits ? Les investissements ne sont pas du même ordre.

Dans le 1er cas, il te faudra peut-être louer un bureau, acheter un ordi. Dans le second, louer un local, acheter de la matière première pour démarrer.

Et puis : où en es-tu, TOI? Te faut-il des formations pour acquérir des compétences (ex. CAP Pâtisserie pour avoir le droit d’exercer), du coaching pour surmonter tes blocages ou un accompagnement pour t’aider à te lancer correctement ?

Enfin, pour démarrer te faut-il du matériel, un avocat, un comptable, un site internet ?

L’importance de l’investissement va au-delà du besoin matériel

D’abord parce que investir dans la création de ton entreprise food, ce n’est pas que de l’argent. C’est aussi du temps, de l’énergie… et un investissement mental.

Lorsque j’ai décidé de travailler avec ma 1ère coach, il y a 4 ans, j’étais tétanisée au moment où j’ai dû appuyer sur le bouton « payer ». J’ai mis 2 jours avant de le faire. 😅

C’était une grosse somme, il y avait de grandes promesses de réussites (et de transformation personnelles) derrière.

Mais en vrai, ce qui m’avait terrifiée au moment de payer, c’était surtout l’ENGAGEMENT.

Car oui, investir (notamment en moi), et surtout une telle somme (tout est relatif), cela signifiait que je m’engageais ENVERS MOI-MEME. A partir du moment où j’aurais appuyé, je me devais d’aller jusqu’au bout pour rentabiliser mon investissement (surtout que mon mari avait participé)

Quand j’ai enfin appuyé sur ce foutu bouton, je me suis clairement dit : « tu le fais pour toi, parce que tu le mérites, parce que tes rêves sont importants et légitimes ».

Et chaque fois que je vis un coup dur ou que j’ai envie d’abandonner, je me rappelle ce que j’ai investi et surtout POURQUOI je l’ai fait. Effet de motivation garanti ! 😉

Quand j’y pense, investir a été pour moi ma 1ère action d’entrepreneure. Et surmonter cette peur de perdre de l’argent a forgé en moi ma posture de cheffe d’entreprise telle qu’elle est aujourd’hui.

Car le propre de l’entrepreneur-e c’est de savoir décider d’investir lorsque cela est nécessaire. Alors maintenant, si tu es prête à passer cette 1ère marche : pose-toi, identifie tes besoins et fais tes calculs ! 🙂

Si tu as envie de te lancer dans cette belle aventure mais tu n’arrives pas à y voir clair sur ce qu’il faut faire, je t’invite à réserver une séance découverte avec moi. Je t’aiderai à faire le point sur ta situation et à établir ton plan d’actions en 3 étapes pour te permettre plus de clarté ! Je serai ravie de voir si je peux t’aider.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et développer ton activité dans un domaine de la food et de l'alimentation ?

Reçois chaque semaine mes conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire