4 règles pour (re)fixer correctement tes tarifs

 

Il n’est jamais trop tard pour réévaluer tes tarifs.

Les tarifs se travaillent en début d’activité bien sûr, mais également aussi souvent que tu le souhaites.

C’est un exercice à ne pas déroger et sur lequel tu dois oser te pencher car il constitue un levier de croissance mais aussi de développement personnel : intégrer que ton travail vaut plus cher qu’il y a 6 mois est un formidable facteur mindset pour t’aider à aller au-delà de tes limites !

Or, lorsque tu re-travailles tes prix, il y a plusieurs éléments que tu dois intégrer systématiquement.

Règle #1 : Arrêter de penser que moins c’est cher plus tu as de clients

C’est même souvent le contraire !

L’idée ce n’est pas de savoir si tu es chère ou pas. C’est de savoir si le prix fixé reflète bien la valeur de ce que tu apportes à tes clients. Il s’agit donc d’être focus sur la VALEUR de ce que tu proposes. J’en ai parlé dans un article précédent.

Au-delà d’une pâtisserie vendue : qu’est-ce que tu apportes de plus aux client-es qui te l’achètent que de la farine, de l’œuf, du beurre et du sucre ?

Au-delà d’un suivi nutritionnel, qu’est-ce que tu apportes de plus à tes patient-es qu’une perte de poids ?

Règle #2 : Intégrer tes frais

Et oui, on a tendance à considérer ce qu’on offre à nos clients, mais on oublie souvent les frais qui sont générés : taxes, la matière première, l’électricité, les consommables, la location du labo, le loyer de l’atelier pour les cours, les déplacements, etc…

Si tout ton chiffre d’affaires part dans tes factures, tu n’arriveras pas à te rémunérer 😉

Règle #3 : Penser à intégrer tes objectifs de revenus

Combien souhaites-tu gagner chaque mois ?

Et oui ! Les revenus ça se pilote, ça ne se subit pas !

Subir, cela revient à croiser les doigts en espérant que les clients viennent.

Alors que te fixer des objectifs, cela te permet de déterminer tes prix et tes objectifs de vente en fonction de tes aspirations de revenus.

Et comme tu as des objectifs, et bien tu sais identifier quelles actions mettre en place pour les atteindre = tu es pro-active !

Règle #4 : Intégrer tes heures que tu consacres à tes clients en « sous-marin »

Ce temps auquel on ne pense jamais : les déplacements, les préparations, les soutiens entre les rdv, etc… bref, le temps que tu consacres à chacun de tes clients.

L’idée n’est pas de compter chaque minute mais de considérer que ce temps MERITE d’être rémunéré. Il ne s’agit donc pas de te faire payer uniquement 1h de cours de pâtisserie mais également le travail de préparation et de rangement derrière, par exemple.

Les avantages :

  • Te rémunérer à ta juste valeur pour ton travail accompli
  • Te challenger par respect pour ton client et ne pas dépasser le temps alloué en « chillant »

Développement personnel : intégrer que ton travail a une valeur et que tu mérites d’être payée en conséquence 😉

Ce sont 4 items qu’il est nécessaire de mettre dans la balance lorsque tu (re)fixes tes tarifs. J’ajouterais même que ce qu’il faut surtout retenir c’est que l’argent est un levier de croissance ET de développement personnel.

Tu as besoin de plus de clarté pour passer à la vitesse supérieure ? Je t’invite à réserver ta séance découverte gratuite.

Nous ferons le point sur ta situation et je t’aiderai à déterminer tes objectifs pour l’année à venir. Puis nous définirons les projets prioritaires et les challenges que tu auras à relever pour les atteindre.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Tu as envie de créer et développer ton activité dans un domaine de la food et de l'alimentation ?

Reçois chaque semaine mes conseils, des outils et du contenu inspirant pour avancer dans ton projet !

Mélanie Landais
Mélanie Landais

Je suis experte auprès des femmes en reconversion dans les métiers de l’alimentation, qui veulent créer et vivre d' une activité qui leur permette de croquer leur vie professionnelle à pleines dents

En savoir plus

Laisser un commentaire